La lutte de COOPI contre les causes de la malnutrition aigüe à l’Est du Tchad

Arrivée à Goz Beida en 1996 pour une aide à l’hôpital, ensuite avec la crise de Darfour en 2003 et le grand déplacement des réfugiés du Soudan, de la RCA, de la Lybie à l’Est du Tchad, COOPI  s’est engagée davantage pour la santé des populations refugiés/retournées et déplacés et Continua a leggere La lutte de COOPI contre les causes de la malnutrition aigüe à l’Est du Tchad

Share Button

Témoignage d’un ex-enfant associé : « Ils m’ont appris à tuer sans vaciller »

9314537686_27c464fa5e_k

Le Forum de Bangui s’est clôturé avec une très bonne nouvelle : la libération de 357 enfants associés aux forces et groupes armés en Centrafrique. COOPI se félicite de cette libération, survenue grâce au travail de plaidoyer et sensibilisation d’UNICEF auprès des milices. À l’occasion, COOPI reproduit un témoignage d’un Continua a leggere Témoignage d’un ex-enfant associé : « Ils m’ont appris à tuer sans vaciller »

Share Button

« Grâce aux humanitaires, on a évité le pire à Boda »

Hervé Yangani est le responsable national des distributions alimentaires (vivres, semences et outils) de COOPI. Depuis le mois d’avril 2014, il travaille dans la ville de Boda, où l’intervention de COOPI a été décisive pour faire face au risque d’insécurité alimentaire, notamment chez la communauté musulmane.

Share Button

Le mariage forcé : une autre figure des violences basées sur le genre

Survivante VBG musulmane Boda + bébé

Adama (prénom modifié) avait 17 ans quand son père l’a mariée de force à son frère, l’oncle paternel de la fille, âgé de 57 ans, une pratique très répandue au sein de la communauté de bergers d’ethnie peule à laquelle elle appartient.

Share Button

PAM-COOPI élargissent leur soutien alimentaire aux 10.000 déplacés du site Aviation (Bambari)

Depuis février 2015, COOPI assure les distributions alimentaires du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) dans les sites de déplacés de la ville de Bambari (Ouaka).

Share Button

Les enfants cassés des maladies cérébrales en Centrafrique

Ericsson avec son gran-père

Ericsson B. « était un enfant normal », explique son grand-père, jusqu’à l’âge de deux ans quand il a souffert d’une maladie, qu’ils ont pris pour un paludisme cérébral, mais qui très probablement a été une méningite mal soignée, d’après un médecin consulté par COOPI.

Share Button

TUTTO PRONTO PER LA PARTENZA DEL PROGETTO DI EDUCAZIONE A DISTANZA DI DIFFA

nigerian, youths, school, learn

“Tutti i giorni gli studenti mi fanno pressione per sapere quando i vari centri di apprendimento diveranno effettivi” dice Mr. Djibril Adbou, un Education Officer del progetto per l’educazione a distanza di Diaffa. Da quando le informazioni sull’imminente progetto sono state rese note 445 studenti, di cui 162 ragazze,  si Continua a leggere TUTTO PRONTO PER LA PARTENZA DEL PROGETTO DI EDUCAZIONE A DISTANZA DI DIFFA

Share Button

Come ci siamo messi in salvo

Benedetta Di Cintio, cooperante di COOPI in Repubblica Centrafricana, ci racconta come è avvenuta l’evacuazione da Bangui sabato 23 marzo, a causa della presa della Capitale da parte della “Seleka”. Grazie alla tempestiva riparazione fuori dai confini dello Stato, lo staff di COOPI ha potuto salvare i beni dell’associazione (gli Continua a leggere Come ci siamo messi in salvo

Share Button

HAITI: in arrivo l’uragano Isaac

Lorenzo Pierini Architetto – Volontario COOPI Haiti Sembra che ci siamo. Si avvicina. E noi siamo nella sua rotta. Inevitabile. Non ci resta che prepararci. Non ci resta che fare quello per cui siamo qui.

Share Button

PreparARTE – COOPI – ECHO – Guatemala

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=iQIOQzhBiu8&w=640&h=480] Festival PreparArte, en el marco del Proyecto “Preparación a multi-amenanzas en un contexto multicultural en el municipio de Livingston, Departamento de Izabal, Guatemala”, ECHO/DIP/BUD/2010/03/018, COOPI, Guatemala.

Share Button